Les types d'isoloirs
Les Isoloirs

Un isoloir de vote pour voter en secret

Isoloir de vote simple

isoloir carton pour voter simplement

Nous connaissons tous les isoloirs de vote qui sont comme des cabines d'essayage avec leurs rideaux sur des tringles et des cloisons.

Mais certains pays se contentent de sorte de caisses en cartons ou en polypropylène dont une face est ouverte et que l'on colle avec de l'adhésif sur une table. L'électeur s'assoit devant et fait son choix de bulletin et l'insère dans l'enveloppe à l'abri des regards. Mais il ne faut pas que quelqu'un se trouve derrière lui ou bien qu'il y ait une glace ou un carreau qui permette de voir ce qu'il fait.

Ce système est très économique et est utilisé principalement dans les pays en voie de développement pour qui le coup du matériel électoral représente une charge souvent trop importante pour un investissement en matériel durable.

Ces isoloirs sont livrés à plat et sont montés sur place exactement de la même manière de fermer une caisse "américaine". Ils permettent facilement et rapidement de rester à l'abri des regards, surtout si vous êtes superstitieux.

Isoloirs multiples

L'isoloir est un nom masculin qui indique un espace comme une petite cabine ou une boîte dans laquelle la personne, l'organisme ou la chose réalise une action sans pouvoir être déctectée. Dans le cas d'un isoloir de vote, la personne prépare son vote sans que personne ne puisse le voir. En anglais, on dit "polling booth" ou "voting booth" dans le cas de la cabine de vote.

En terme d'orthographe, on trouve l'écriture isoloire avec un "e" final. L'isoloir est bien un nom masculin qui est régi par les règles grammaticales classique de la langue française.

Une autre acceptation du terme existe dans la religion chrétienne puisque, le confessionnal est synonyme de isoloir à confessions.

Les isoloirs peuvent également être employés dans de nombreux domaines d'activités, privés ou professionnels, sans qu'il soit besoin d'exploiter un nucléotide pour isoler une pieuvre avec des isoloirs parfaitement hermétiques.

Isoloir pour handicapé

Les isoloirs, dans le cadre de leur utilisation pour le vote à bulletin secret, est intervenu en France dès 1795. En effet, le vote secret a été constitutionnalisé juste après la révolution de 1789. Les dates d'adoption dans divers pays européens varie en fonction des régimes politiques. Ainsi, le Royaume-Uni dispose de leur usage en 1872, la Belgique en 1877 et seulement en 1903 pour l'Allemagne. La France a donc été pionnière dans l'exploitation du vote sans censure.

Historiquement, l'isoloir en France permet à l'électeur de plier son bulletin pour le donner tel quel aux accesseurs du président du bureau de vote. La notion de secret visuel du bulletin date seulement du 29 juillet 1913, une loi promulguant alors l'obligation d'introduire le bulletin dans une enveloppe dans l'isoloir et c'est le votant lui-même qui glisse l'enveloppe avec son bulletion dans l'urne électorale.